Le Banc

un poisson, des oiseaux, un festin

La musique comme inspiration

J’étais dans le métro parisien, les écouteurs dans les oreilles, le poids de la capitale sur les épaules. Une musique passe et me viennent les images d’une histoire. En boucle elles se répètent, se superposent aux notes, les illustrant de poissons frétillants.

Deux jours de solitude avec cet univers m’ont été nécessaires pour retranscrire cette expérience. Voici un banc, le long d’une rivière, tintée de tragique et de satisfaction.

Réalisation

Ce mini livre est illustré à l’aquarelle. J’ai testé ici des technique de dispersion de la couleur avec du sel, pour créer plus de texture et d’imprévu. Les illustrations ont ensuite été scannées et arrangées pour être imprimées sous la forme d’un fanzine d’une page pliée.